Qu’est-ce que la gestion des polices ?

On retrouve les polices partout. Que ce soit sur les publicités imprimées, sur les pages web ou même sur les étiquettes de vêtements… Elles font partie intégrante de nombreuses formes de communication. Les personnes qui utilisent régulièrement des polices ont donc tout intérêt à disposer d’un système lui permettant de les organiser et de les gérer. De nombreux graphistes, directeurs créatifs et professionnels de l’impression et de la publication utilisent un logiciel de gestion des polices pour gérer leurs flux de travail créatifs.

Vous pouvez utiliser un logiciel de gestion des polices pour :

  • Centraliser, organiser et trier vos collections de polices
  • Consulter et comparer facilement les polices afin de les identifier et de les sélectionner en un clin d’œil
  • Détecter et corriger tout problème de polices corrompues, manquantes ou en double
  • Activer et désactiver les polices selon vos besoins
  • Gérer et suivre les licences de polices
  • Vous connecter à des services de police basés sur le cloud tels que Google Fonts

Les créatifs savent qu’il est important de collecter des polices qui attirent l’œil. Malheureusement, plus les collections de polices s’agrandissent, plus il est difficile de les gérer manuellement. De nombreux concepteurs utilisent un gestionnaire de polices pour pouvoir s’organiser, gagner du temps et réduire la charge de travail de leurs processus créatifs.

Comment organiser les polices sur votre ordinateur ?

En règle générale, vous pouvez organiser vos polices sur votre ordinateur, vos flux de travail ou vos processus. Cependant, la méthode de gestion des polices dépend du type d’ordinateur que vous utilisez. Cette approche se traduit généralement par une organisation plus statique de vos polices. Si vous souhaitez savoir comment organiser les polices pour votre processus créatif, sachez qu’il existe de nombreux outils qui vous permettront de les organiser de la manière la plus adaptée à vos besoins. Nous y reviendrons dans un instant.

Comment organiser les polices sur Mac
Apple a élaboré un système permettant d’organiser facilement les polices. Depuis 2003, tous les ordinateurs macOS sont dotés de l’application Font Book. Cette dernière s’ouvre automatiquement dès que vous cliquez sur un nouveau fichier de police.

Les polices sont automatiquement regroupées dans des collections par défaut, mais vous pouvez créer différentes collections et ajouter des polices selon vos besoins. Vous pouvez également créer des collections « intelligentes ». Pour cela, il vous suffit de définir des critères pour les polices que vous souhaitez inclure dans la collection. Font Book ajoute alors automatiquement les nouvelles polices qui correspondent aux critères spécifiés pour la collection intelligente.

Font Book vous permet d’organiser et de localiser les polices sur un Mac. Néanmoins, si vous utilisez régulièrement votre collection de polices pour des projets de conception, il est peu probable que cet outil suffise à répondre à vos besoins en matière de gestion des polices.

Comment organiser les polices sur Windows
Contrairement à macOS, Windows ne dispose pas d’une application intégrée permettant d’organiser les polices. Vous pouvez cependant gérer les polices depuis un « panneau de configuration ». Vous pouvez accéder au panneau de configuration des polices depuis la catégorie « Apparence et personnalisation » du panneau de configuration. Les polices sont automatiquement regroupées par famille de polices. Vous pouvez les afficher par carte, les organiser, les consulter, les supprimer et les masquer.

Il est vrai que Windows 10 assure une meilleure prise en charge des polices que les versions précédentes, notamment grâce à l’installation des polices par glisser-déposer. Toutefois, si vous souhaitez modifier l’organisation de votre collection de polices, vous devez opter pour un gestionnaire de polices.

Organiser manuellement les polices dans des dossiers sur différents emplacements de stockage, tels que votre disque dur, vos disques externes, vos lecteurs cloud et vos réseaux, peut s’avérer laborieux et vous faire perdre beaucoup de temps. Les graphistes ont souvent besoin d’un gestionnaire de polices pour exploiter pleinement leurs polices sans se laisser submerger. Si votre collection de polices est trop volumineuse pour que vous puissiez la suivre et l’organiser manuellement, il est sans doute temps d’investir dans un gestionnaire de polices.



Qu’est-ce qu’un gestionnaire de polices ?

Un gestionnaire de polices est une solution logicielle qui vous permet d’utiliser vos polices plus efficacement. Si un gestionnaire de polices vous permet de vous organiser, ce n’est là qu’un de ses avantages. Vous découvrirez également ses autres principaux avantages et comment vous pouvez les utiliser dans votre flux de travail.

Pour bon nombre d’entre nous, l’organisation n’est pas une activité universelle, ce qui peut se révéler particulièrement vrai pour les polices. Cela s’explique peut-être par le fait que chaque personne achète des polices pour des raisons qui lui sont propres et à des moments différents. Vous associez peut-être une police que vous avez achetée à son style. Ou bien vous vous souvenez de la fonderie qui vous l’a fournie, du concepteur de polices qui lui a donné vie, ou du projet du client pour lequel vous l’avez utilisée. Une organisation flexible vous permet de gérer vos polices en fonction de la manière dont vous les considérez et les utilisez.

Grâce aux applications de gestion de polices (telles que Suitcase Fusion, Suitcase TeamSync ou Universal Type Server), vous pouvez consolider et organiser vos polices par projet, client, fonderie, famille de polices, concepteur de polices, empattement ou sans empattement, ou tout autre système le plus adapté à votre flux de travail.

De plus, un gestionnaire de polices robuste permet aux utilisateurs d’établir un véritable lien visuel avec leurs polices. Au cours du processus de conception, il se peut que vous soyez déstabilisé ou que vous perdiez beaucoup de temps si vous devez quitter une application créative et effectuer une recherche par nom de fichier (plutôt que les aperçus visuels des polices).

La plupart des graphistes ne cessent d’agrandir leurs collections de polices. Devoir gérer ne serait-ce que quelques centaines de polices peut vous sembler une perte de temps. Imaginez donc le temps précieux que vous perdez si vous devez gérer des milliers de polices. Un gestionnaire de polices peut vous aider à organiser votre collection de polices et vous permettre d’être plus productif et créatif dans votre travail. Mais ce n’est pas tout. Les gestionnaires de polices offrent plusieurs autres avantages clés qui méritent notre attention :

  • Plugins d’activation automatique de polices Si les concepteurs les plus occupés parviennent à gagner un temps précieux, c’est sans doute grâce à l’activation automatique des polices. Les gestionnaires de polices professionnels offrent cette possibilité pour permettre aux concepteurs d’activer certaines polices à l’avance. Par exemple, imaginons que l’un de vos clients possède deux polices d’entreprise et que vous travaillez sur plusieurs projets consécutifs pour ce dernier au cours des prochains mois. Au lieu de devoir constamment activer ces polices chaque fois que vous ouvrez un fichier Sketch ou Adobe Photoshop pour ce client, un gestionnaire de polices les active automatiquement. Vous aurez ainsi moins d’étapes dans votre processus et vous gagnerez du temps.
  • Outils permettant d’améliorer la cohérence Si vous utilisez la mauvaise police, vous risquez de décevoir vos clients, de devoir revoir entièrement votre travail, ou même de faire face à des problèmes de conformité de licences. Pour compliquer encore les choses, de nombreuses polices établies possèdent plusieurs versions. Et le nom du fichier ne vous permet pas de les distinguer. De plus, à l’œil nu, il est probable qu’à partir d’un même extrait de texte aléatoire, vous ne parveniez pas à différencier deux polices similaires, bien qu’il y ait souvent des différences de caractères clés ou de crénage entre les deux versions. Les gestionnaires de polices les plus performants évitent qu’une police soit automatiquement remplacée par une autre. Si la police que vous avez choisie n’est pas disponible, vous serez invité à choisir une autre version adaptée à votre conception.
  • Rechercher, consulter et comparer les polices Même si votre collection est parfaitement organisée, il peut être difficile de choisir quelle police utiliser. Un bon gestionnaire de polices vous offre les outils nécessaires pour trouver, consulter et comparer rapidement différentes polices avant de les ajouter aux documents. Grâce au bon gestionnaire de polices, vous pourrez faire des choix judicieux et travailler en toute confiance.

 

Comment éviter et corriger les erreurs de police ?

De nombreux concepteurs ont déjà reçu le message d’erreur « polices manquantes » tant redouté dans une application de création telle qu’Adobe InDesign. Une police peut ne pas s’afficher correctement pour de nombreuses raisons. Si vous n’avez pas la police dont vous avez besoin, votre projet risque d’en pâtir, notamment en raison des temps morts et des erreurs qui peuvent coûter cher.

Voici deux problèmes de polices courants (et comment les résoudre)

  • Conflits de police: Des conflits peuvent survenir lorsqu’une police requise pour un projet a le même nom de système interne qu’une police déjà utilisée sur votre ordinateur, alors que les deux polices ne sont pas identiques. Les différences peuvent porter sur le type de police, la version, les incohérences de caractères et de nombreux autres éléments. Certains gestionnaires de polices utilisent le nom interne de la police ou le nom du menu des polices comme unique méthode d’identification, ce qui peut entraîner des remplacements de polices inattendus. Le logiciel de gestion des polices d’Extensis permet d’éviter ce problème grâce à la technologie de correspondance des polices qui détecte avec précision les correspondances exactes à l’aide de caractéristiques complètes propres à chaque police. Vous êtes donc sûr d’utiliser systématiquement la bonne police.

  • Polices manquantes: Il se peut qu’une police soit disponible, mais inactive. Les gestionnaires de polices professionnels utilisent l’activation automatique pour résoudre ces problèmes de polices manquantes. Les gestionnaires de polices de base n’offrent pas cette possibilité. Les gestionnaires de polices professionnels les plus performants vous garantissent un flux de travail plus efficace en identifiant, localisant et activant les polices dont vous avez précisément besoin pour tous vos projets.

Qu’est-ce qu’un serveur de polices ?

Si de nombreuses personnes et petites équipes créatives peuvent opter pour un gestionnaire de polices basé sur le cloud, les grandes entreprises ont tout intérêt à utiliser un serveur de polices. Grâce aux gestionnaires de polices basés sur serveur, les administrateurs disposent d’une plateforme centrale leur permettant de stocker, d’organiser, de contrôler et de distribuer des polices à un nombre illimité d’utilisateurs. Cela permet aux administrateurs de polices de gagner un temps considérable et de simplifier le processus de distribution des polices adéquates aux utilisateurs finaux qui en ont besoin.

Le terme « serveurs de polices » est désormais synonyme de « gestionnaires de polices basés sur serveur », tel que Universal Type Server (UTS).

Beaucoup de grandes entreprises optent pour un gestionnaire de police basé sur serveur pour les raisons suivantes :

  • Centralisation : Vous pouvez accéder aux polices depuis un seul endroit sécurisé, au lieu de les éparpiller sur différents appareils et lecteurs.
  • Cohérence : Les utilisateurs sont certains d’utiliser les mêmes polices, ce qui protège l’image de la marque, évite de commettre des erreurs et favorise la conformité.
  • Conformité : Grâce aux outils qui permettent à votre entreprise d’utiliser uniquement les polices pour lesquelles elles disposent d’une licence, vous évitez toute confusion et erreur d’utilisation. En fin de compte, ces types de serveurs de polices peuvent vous aider à éviter les poursuites judiciaires relatives à la conformité de vos polices.
  • Collaboration : Les équipes ont accès aux mêmes polices pour tous les projets, ce qui évite toute confusion.
  • Créativité : Les utilisateurs ont accès à un plus grand nombre de polices lorsque celles-ci sont gérées de manière centralisée pour en faciliter l’accès.


Gérer vos polices correctement vous permettra de gagner du temps, d’améliorer la cohérence et, plus généralement, de mieux apprécier votre processus créatif.

Vous souhaitez en savoir plus sur la gestion de votre collection de polices ?