Suitcase Fusion vient de passer à un niveau supérieur. Trouvez vos polices plus rapidement

Les polices et les ressources numériques, enfin ensemble. Découvrez les nouveautés d’Extensis Connect

Suitcase Fusion est devenu Connect Fonts ; et c’est encore mieux ! Démarrer l’essai

Comment se préparer à la fin des polices PostScript de type 1

C’est en cours. Des annonces ont été faites et les plans sont établis. Adobe met fin à la prise en charge des polices PostScript de type 1 à partir de janvier 2023. Cela signifie que toute police PostScript de type 1 utilisée dans un programme ou une application n’apparaîtra pas dans la « liste des polices dans le programme ». Et tout fichier contenant une police PostScript de type 1 déclenchera une erreur de « police manquante » à l’ouverture.

Le premier signe de ce changement a été quand Adobe a cessé de prendre en charge des polices PostScript de type 1 dans Photoshop en janvier 2021. Pourtant, il peut être un peu étonnant qu’un changement à si grande échelle se produise dans notre industrie. Mais cela ne doit pas nécessairement être un signe de chaos créatif imminent. Tout changement offre en effet de nouvelles possibilités de développement.

Les polices PostScript de type 1 ont été développées par Adobe en 1984 pour être utilisées avec son langage de description de page PostScript Le jeu de polices d’origine contenait 13 polices de base, y compris des classiques comme Courier, Helvetica, et Times New Roman. Voyez ce tableau comme une exposition de musée des débuts des polices PostScript de type 1 :

helvetica-courier-imd-D

Depuis le début des années 2000, le format des polices PostScript de type 1 a été éclipsé par OpenType, qui est devenu la norme de l’industrie.Les polices OpenType offrent une meilleure compatibilité entre les plateformes (Mac et Windows) et ont ajouté d’autres fonctionnalités qui prennent en charge différentes langues, des jeux de caractères étendus et bien plus encore.

Même si le format a été rendu presque obsolète, les polices PostScript de type 1 sont toujours utilisées aujourd’hui. En effet, nous avons consulté notre base de données de polices clients, qui compte plus de 7 millions de polices, et avons découvert que 25 % d’entre elles sont des polices PostScript de type 1.

PST1-Fonts-Infographic-01-img-D

Que signifie la fin de la prise en charge des polices PostScript de type 1 pour les concepteurs ?

Quelle que soit la collection de polices dont vous disposez, la décision d’Adobe de ne plus prendre en charge les polices PostScript de type 1 aura des répercussions sur votre flux de travail créatif. Et peu importe que vous soyez un graphiste indépendant ou que vous dirigiez une agence internationale. Si vous travaillez avec des polices, ce changement transformera le paysage créatif pour les années à venir. Voici quelques-unes des plus grandes considérations à prendre en compte :

Impact financier de la disparition des polices PostScript de type 1

Si vous décidez d’acheter de nouvelles polices OpenType ou TrueType pour remplacer chacune de vos polices PostScript de type 1, le coût pourrait monter rapidement. Même s’il est beaucoup plus facile aujourd’hui d’acquérir des polices, une famille de polices classique comme Futura peut coûter des centaines voire des milliers de dollars selon la façon dont elle sera utilisée et le nombre d’utilisateurs.

Mise à jour de documents contenant des polices PostScript de type 1

La nécessité de republier les ressources qui contiennent des polices PostScript de type 1 va poser problème. Par exemple, les éditeurs de livres réimpriment souvent de nouvelles éditions de livres avec seulement des révisions mineures et des mises à jour du contenu existant. Mais cela ne sera plus possible à partir de janvier 2023. Une révision complète de tous les documents contenant des polices PostScript de type 1 sera un processus long, car chaque police de remplacement modifiera le formatage de l’ensemble du fichier.

La fin des polices PostScript de type 1 pourrait entraîner des problèmes de productivité

Les équipes créatives pourraient avoir tout intérêt à auditer leurs polices, ce qui permettrait de limiter les complications au moment de la transition, en janvier 2023. Il est essentiel de comprendre quels serveurs, systèmes et processus sont concernés par les polices PostScript de type 1 pour éviter de perturber le flux de travail de votre équipe.

Comment pouvez-vous vous préparer à la fin des polices PostScript de type 1 ?

Bon, c’étaient les mauvaises nouvelles. Voilà maintenant les bonnes : ce qu’il faut faire. En faisant preuve d’un peu de souplesse et d’organisation, vous pouvez atténuer les effets de la disparition des polices PostScript de type 1. Nous avons récemment organisé un webinaire qui décrit les mesures que vous pouvez prendre. Vous pouvez le regarder en cliquant sur le lien à la fin de cet article, et continuer votre lecture pour en avoir un résumé :

  1. Commencez par faire l’inventaire. Identifiez toutes vos polices PostScript de type 1 et regroupez-les dans un dossier distinct. Vous pouvez effectuer une recherche intelligente des polices PostScript de type 1 dans les outils de gestion des polices d’Extensis, et les rassembler en quelques secondes. De cette façon, elles sont organisées, facilement accessibles et séparées de votre bibliothèque de polices actuelle.
  2. Cessez d’utiliser des polices PostScript de type 1. Prenez l’habitude de choisir délibérément d’autres types de polices, comme les polices TrueType ou OpenType, pour vos nouveaux projets et ceux en cours, et retirez peu à peu les polices PostScript de type 1 de votre flux de travail. Vous serez ainsi bien mieux préparé lorsqu’Adobe mettra fin à la prise en charge de toutes les polices PostScript de type 1 en janvier 2023.
  3. N’optez pas pour des outils de conversion de polices. Vous avez peut-être pensé à convertir vos polices PostScript de type 1 au format OpenType ou TrueType. Mais méfiez-vous. Le contrat de licence de l’utilisateur final de la fonderie ne vous y autorise sans doute pas. Vérifiez les CLUF de vos polices ou contactez directement la fonderie pour obtenir plus d’informations.
  4. Tournez-vous vers des fonderies indépendantes. Si vous recherchez des polices de remplacement au format OpenType ou TrueType, pensez à élargir vos recherches. Bien qu’Adobe dispose d’un grand nombre de superbes polices très utilisées, de nombreuses petites fonderies font elles aussi un travail remarquable. Et il se peut que ces fonderies disposent de la police OpenType ou TrueType que vous recherchez. Dites-vous bien que faire votre choix parmi une multitude de fonderies vous offre plus d’options et vous permet de décupler votre créativité.
  5. Vérifier, vérifier et revérifier. Vérifiez bien tous les textes concernés dans les documents et les fichiers de modèles. Réenregistrez ensuite vos projets en utilisant une structure de dénomination similaire pour conserver le fichier d’origine. Quand vous remplacez une police par une autre, vous n’êtes jamais à l’abri de rencontrer un problème de glyphe ou de crénage.

Se préparer à la fin des polices PostScript de type 1

Bien qu’il s’agisse de l’un des plus grands défis que la communauté de la conception ait jamais eu à relever, nous vous accompagnerons à chaque étape du processus. Et nous réfléchissons en permanence à de nouvelles manières de vous aider à gérer vos polices, à limiter les interruptions du flux de travail et à maîtriser le chaos créatif.

En attendant, partagez cet article avec votre équipe et regardez notre webinaire pour découvrir plus en détail comment relever ce défi. Nous vous accompagnerons à chaque étape du processus.

Polices PostScript type 1